dimanche 30 novembre 2008

Jésus, en faveur de la guerre civile!

Bien qu'il ait pu vouloir dire autre chose, le prochain passage démontre bel et bien que Jésus est venu sur Terre pour foutre la marde!

Jésus cause de dissensions

«N'allez pas croire que je suis venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. Car je suis venu opposer l'homme à son père, la fille à sa mère et la bru à sa belle-mère: on aura pour ennemis les gens de sa famille. »

copyright la Bible, page 1302-1303, chapitre 10, versets 34-36.

NB: Les chapitres sont écrits en gras et les versets sont écrits plus petits.

samedi 29 novembre 2008

La thérorie du château de cartes

Bon au départ mes intentions étaient de retranscrire la citation telle quelle ici même, mais après des recherches infructueuses, je vais tout simplement l'exprimer dans mes mots.

C'est un passage tiré des possédés, de Fedor Dostoievski.

En gros l'un des personnages du roman y compare la société à un château de cartes chancelant. Il affirme que les réformistes tentent tant bien que mal de faire tenir ce château, en essayant de l'améliorer, plaçant telle carte à tel endroit, en ajoutant une autre, etc.


Hors c'est la base du château qui est mal foutue, comme l'est la base de notre société. Et dans ce cas, il ne sert à rien de tenter de faire tenir notre château chancelant, c'est une cause perdue. Il faut donner une bonne claque dans le château de cartes et repartir à neuf...


Les progressistes de nos jours ne font que se battre pour des réformes, même quand ils ou elles se prétendent révolutionnaires. Hors ce n'est pas du tout le sens d'une révolution, soit un changement radical. Et ce changement, n'en déplaise à l'opinion générale sur ce sujet, passe par une phase de destruction. Mais dû à un certain humanisme, fort louable à bien des égards, cette idée (et ses conséquences) est repoussée du revers de la main. On cherche des alternatives, mais surtout, on cherche des excuses.


Je ne suis pas nihiliste (et ne le serai probablement jamais), mais il me semble que ces derniers sont plus raisonnables et réalistes que les anarchistes par rapport au comment de la révolution. Le problème avec eux (entre autre chose), c'est qu'ils n'ont aucun projet de société (un peu comme les partis politiques qu'on nous présente aujourd'hui, quoi que l'on puisse défendre l'idée que leur projet de société est le statu quo et dans certains cas, un retour en arrière). L'après révolution est un vide total. Mais là-dessus, ils et elles rejoignent la grande majorité des anarchistes qui peuvent vous expliquer assez clairement ce contre quoi ils se battent, mais quand vient le temps de dire pour quoi, c'est moins évident. L'autogestion, oui, mais encore?


Pour finir et pour tracer un parallèle avec ma propre existence, je crois que les nihilistes (s'ils effectuent un retour), seront des gens qui auront été rejetés et qui petit à petit, ayant accumulé haine et rancoeur, voudront se venger, tout simplement.


Je ne me rendrai pas à ce stade, bien qu'à force d'être considéré comme un bon ami, on peut se lacer....



video


NB: Bien sûr, l'accumulation de frustrations pourrait venir d'ailleurs pour d'autres, comme de la pauvreté, qui est elle aussi, une forme d'exclusion sociale. On parle de ce qu'on connait....

vendredi 28 novembre 2008

J'entends des voix....

Si je suis pour écrire des trucs plutôt sombres et dérangeants, aussi bien avoir de la musique de circonstance!

video

jeudi 27 novembre 2008

Déception, dilemne, philosophie, injustice et dégoût

Je déroge totalement. Je suis comme un politicien, un vrai. Je promets une chose un jour, j'en dis une autre le lendemain. J'avais effectivement affirmé dans mes messages précédents que je ne parlerais pas de ma vie sentimentale, inexistante de toute façon. D'une manière, cette affirmation tient toujours. Mais, malheureusement, à défaut d'avoir une vie sentimentale, j'ai des sentiments. Sentiments sans cesse bafoués, qui ne servent qu'à me torturer, à me tourmenter et à me faire du mal.

J'éprouve un sentiment d'injustice. Oui, il y a la guerre, la famine, la pauvreté, les génocides, les orphelins, les enfants malades, les femmes battues, les sans-logis, les éclopés et j'en passe. Mais voilà, je suis moi aussi, à ma façon, exclu de la société et victime d'injustice.

J'aimerais demander réparation. J'aimerais obtenir vengeance et que justice soit faite.

Hors je suis seul, vulnérable et inoffensif. Toute cette colère ne s'exprime pas, ne fait que me consumer....

Je plains le temps des nihilistes. Non, je prône leur retour. Qu'ils et elles sortent de leurs tanières au grand jour qu'on en finisse avec cette société branlante. Enlevons les gants blancs et salissons nous.

Le lien entre le nihilisme et l'Échec sentimental?

On ne saurait l'être autrement et ce dernier nous y amène forcément, avec l'usure.

À venir, la théorie du château de cartes.....

À vos risques et périls!

Bref message ici pour vous dire que j'ai ajouté un lien sur mon blog, vers un autre, soit le blog d'un de mes amis du secondaire (que j'apprécie), mais que le contenu pourrait peut-être choquer certaines personnes ou à tout le moins, entraîner un questionnement, une moue ou je ne sais trop. Juste pour dire qu'il me semblait normal de le mettre comme lien, mon camarade bloggueur ayant fait de même sur son blog.

Voilà.

Juste au cas où mes 2, 3 lecteurs et lectrices me poseraient des questions par rapport à ce sujet....

mercredi 26 novembre 2008

Aucun service

Au prix des passes d'autobus, il me semble que la moindre des choses, serait d'arriver à l'heure, non? Et bien il semble que ce soit trop demandé. Ainsi, je vais rater ma réunion et ma journée est gâchée.

Après ça on se demande pourquoi les gens ne prennent pas le transport en commun.....

mardi 25 novembre 2008

Mais....... mais, c'est qu'elle se sauve!

C'est au moment où une personne que vous trouvez particulièrement attirante, se sauve de vous, que vous vous rendez compte que vous n'avez aucune chance....

Et suis-je le seul à penser que le débat des chefs, ressemblait pas mal à une émission de 110% par moment?

En moins drôle par contre....

Supernatural/Surnaturel

Voila ce que j'écoute pour décrocher, bien que je ne sois plus accroché à grand chose....



video






vendredi 21 novembre 2008

Quand l'ostracisation passe pour de la vertu....

Je n'ai pas vraiment l'intention de partager ma vie sentimentale sur ce blog et même si j'en avais le désir, ce serait bien difficile de le faire, cet aspect de la vie m'étant totalement étranger et ce depuis ma naissance. Les gens qui s'ennuient après quelques mois sans relation me font bien rire, quand ce n'est pas vomir. Un quart de siècle de solitude dans mon cas. Pensez-s'y.

Comme l'indique mon titre, il me semble très tentant, de même qu'extrêmement poétique, de faire passer un manque d'intérêt total de la part de l'autre sexe à mon égard, pour une forme de désintérêt de ma part pour la chose sentimentale et sexuelle. Mes nombreuses tentatives sans aucun succès auprès des filles et mes nombreuses années de solitude deviennent alors un exploit, que j'ai accompli par ma détermination et mon endurance. C'est moi qui rejette l'amour et la jouissance, bons pour les faibles. Je deviens alors une sorte de moine spirituel, un grand esprit et un homme sage.

Bien sûr tout ça n'est que de la frime et vous le savez, puisque je vous l'ai dit. Mais ils s'en trouvent qui croient vraiment que les gens seuls, le sont parce qu'ils l'ont forcément choisi. Ne pas pratiquer de relations sexuelles est perçu comme un choix personnel, comme on choisi sa coupe de cheveux. C'est sans fondement, mais comme il me semble beaucoup plus valorisant d'un point de vue personnel de faire passer l'ostracisation pour une forme de vertu, voila ma position officielle par rapport au sexe, l'amour et toutes ces bassesses de l'être humain: je suis au-dessus de tout ça, j'en ai fait mon deuil.

Je suis donc maître de mon corps, de mon coeur et de ma tête. Nul besoin de rien, ni de personne, je me suffi à moi-même.

video

NB: Je voulais initialement parler du retrait du chandail de Patrick Roy (sans farce!), mais vous voyez que ça a dévié.

jeudi 20 novembre 2008

Je vais quitter....un jour

J'avoue faire preuve d'un certain relâchement aujourd'hui, mais ce n'est que pour vous relancer de plus bel demain. J'aimerais souligner également que ma collègue (de mucus et associés) n'a rien publié ce jeudi, donc il me semble que l'on puisse conclure à ma supériorité au niveau de la blogosphère. En effet, il s'agit bien sûr de publier au moins un message par jour.....

Mais non je te niaise poulette et divague de A à Z! Quand on a pas grand chose à dire, on bouche les trous comme on peut. Parlez en à André Arthur.

Je vous laisse encore une fois avec une chanson, cette fois exprimant le fait que tôt ou tard, je quitterai mon trou à rats.....

video

Maudite imprimante à marde!

Sacrer contre la technologie me fait un très grand bien.

Suis-je un primitiviste?

mercredi 19 novembre 2008

À la lueur de nouvelles informations....

Bon ma collègue blogueuse (que je salut) y était et je crois comprendre que je n'aurais pas pu entrer dans la salle de toute façon, celle-ci étant bondée. Chose que je savais, car j'y suis passé après le cours avec ma camarade de classe (que je salut également). Mais ce que je me demandais, c'est à partir de quand la salle était pleine? Après lui avoir parlé (et après m'être rappelé qu'il y avait déjà une file pour entrer avant que mon cours débute), je pense pouvoir conclure que de toute façon, je n'aurais pas pu assister à cette conférence.

C'est donc un flop, mais un flop avec circonstances atténuantes......

Pourquoi voulais-tu rester?

J'ai manqué ce soir une conférence donné par Howard Zinn (peut-être l'historien le plus pertinent en ce moment) à cause d'un demi-cours? En fait, à cause que j'ai bêtement fait exactement la même chose que ma camarade de classe, qui a décidé (pour une raison que j'ignore totalement) de rester pour assister au cours, alors que nous avions fait le travail pratique dans la première partie, qu'il y avait à peine 45 minutes de matières à donner et que de toute façon, ayant fait une technique en documentation, elle connaissait déjà la matière, du moins en bonne partie.....

C'est vrai que j'aurais pu quitter tout de même, que le fait que ma «chum de classe» décide de rester au cours, ne m'obligeait en rien à faire de même, mais voilà, j'ai été platement suiveux et j'ai manqué la chance de voir Zinn, qui ne reviendra probablement pas à Montréal, étant quand même assez âgé.

Pourquoi avais-je besoin de l'approbation d'autrui pour m'en aller, alors que j'avais de très bonnes raisons de le faire? Pourquoi aurais-je du me sentir coupable de quitter, sachant qu'il aurait été facile de me renseigner sur ce que j'avais manqué par après?

Moi à tout le moins, je ne voulais pas rester. J'ai tout simplement choké. Je m'attendais à ce qu'elle quitte, elle ne l'a pas fait....et j'ai purement et tout simplement, choké.

Mais une question demeure (et elle restera sans réponse), pourquoi voulais-tu rester?

Sans doute qu'elle avait peur de perdre de la matière, le fait que la prof était toujours en classe l'a fait hésiter, mais surtout qu'au fond, elle ne tenait pas tant que ça à y aller......

mardi 18 novembre 2008

Le mieux serait de les ignorer, mais.....

La tentation est trop grande. Ce ne sera qu'une parenthèse, que je ne prévois pas rouvrir. Mais je voulais parler d'un «collectif» (surtout le fait d'un individu en particulier et de quelques uns de ses acolytes) qui s'acharnent à tirer sur tous les anarchistes qui ont le malheur de ne pas penser comme eux et comme elles. Remarquez qu'avec ces gens là, on sait contre quoi (mais surtout contre qui) ils sont, mais on ne sait pas trop pour quoi ils sont.....en dehors de luttes fratricides virtuelles. Ils se sont nommés juges (remarquez ici le paradoxe) et ont décidé de lancer une grande chasse aux sorcières. Avec eux, c'est le retour à l'Inquisition et à la lutte aux hérétiques.



Je trouve très drôle qu'ils se soient fâchés à cause d'un groupe nommé de l'Ostie de Marde (vous avez bien lu!) et j'espère qu'ils continueront de perdre leur temps avec leurs guerres imaginaires. Il fût un temps où moi aussi j'ai agi de façon stupide et perdu mon temps et mon énergie dans des «combats» ne menant nulle part, mais à un moment donné, on finit par comprendre et on passe à autre chose. Rien n'est plus ridicule qu'une bande d'anarchistes s'obstinant à savoir qui l'est et qui ne l'est pas et à savoir qui pissera le plus loin, le soir de la révolution (qui n'est pas sur le point d'arriver!).



Je n'ai rien contre la critique lorsqu'elle est constructive, mais je déteste les gens qui se mettent sur un piédestal pour juger les autres de haut et qui sont incapables de faire preuve d'autocritique. Je déteste l'idée qu'une organisation veulent imposer aux autres La voie à suivre et imposer Sa façon de penser, raison pour laquelle j'ai toujours détesté les communistes. Remarquez qu'aujourd'hui, je me fou bien que des gens se masturbent devant Karl Marx, si ça leur chante. Pour plusieurs raisons, je ne me revendique plus vraiment comme étant anarchiste ( de moins en moins en tout cas), alors que c'est quelque chose qui m'était très cher, il n'y a pas très longtemps de ça. Remarquez que le titre de mon blog ne veut rien dire comme tel et ce n'est pas un hasard.



Je ne les nomme pas directement (ils adorent faire de même sur leur forum, à propos d'un paquet d'individus qu'ils se plaisent à salir), mais si jamais il y a des demandes spéciales en ce sens, je me ferai un plaisir de vous envoyer sur leur site Web (vous pouvez aussi trouver celui de l'Ostie de Marde, plutôt inactif). Ils ont déjà écrit un (ou des?) truc (s) à mon sujet, mais puisqu' ils ne nomment pas les gens directement et que je n'arrive plus à trouver le texte me faisant directement référence, je vais laisser les choses telles quelles.



Je termine avec cette chanson, qui résume bien selon moi l'attitude de ces «maîtres anarchistes».





video

lundi 17 novembre 2008

Le cirque électoral

Nous sommes en période d'élections (encore une fois) et il me semble inévitable d'en glisser un mot. Bon, pas que ce soit forcément captivant, mais ça fait parti des choses qui sont supposées me faire maugréer, blogger et écumer. Voulez-vous bien me dire pourquoi on devrait être contents et contentes de choisir qui va prendre toutes les décisions nous concernant à notre place? Comment peut-on associer les mots liberté et démocratie à cette mascarade? Quelles sont les véritables raisons de voter, en dehors d'appuyer et légitimer ce système pourri? Le fait qu'il y ait des dictatures ailleurs, ne légitime pas le processus qu'on nous impose ici pour autant. Et bien qu'on ne vive pas (en théorie) sous une dictature, on en est pas si éloigné. Ici elle prend une forme sournoise et un visage amical, c'est tout.

Je ne pense pas vraiment revenir sur le sujet outre mesure, car il est assez notoire au sein de la population (et des 2, 3 personnes qui lisent ce blog) que les politiciens passent leur temps à nous mentir en pleine face et qu'ils ne sont pas là pour servir nos intérêts, mais les leurs et principalement, ceux de leurs amis du monde des affaires.


Et malgré l'enthousiasme certain (tel que démontré plus bas) d'une partie de la population étasunienne (et du monde entier), nos voisins du sud ne sont pas un cas d'exception et lorsqu'ils vont redescendre sur terre, ils vont s'apercevoir que leur pays est encore un empire et que ce sera en grande partie, «business as usual».

Ce sera la même chose ici, le party en moins......


video

NB: Le correcteur de l'ordi me proposait d'écrire «peton», «petons» ou «pétons » à la place de «peut-on » Ce sera pour une prochaine fois!

dimanche 16 novembre 2008

Dimanche, jour du Seigneur.

J'avais bien dit que j'étais ici pour briser des records et pour cela il faut selon moi bloguer souvent et surtout au moment où l'on a absolument rien à dire.



Notez d'entrée de jeu que je fais ici référence au Créateur et non au Seigneur des anneaux. Quoi que dans les deux cas, il puisse s'agir de deux êtres totalement fictifs.....



Si l'on se fie à la Bible ( que je consulte régulièrement), Jésus n'a jamais désiré qu'on fonde une Église en son nom pas plus qu'une religion avec une hiérarchie, un Pape et toute la patente. Je suis trop paresseux pour trouver des passages pertinents (quoi que selon moi, citer des passages de la Bible va devenir de plus en plus populaire auprès des 25-30 ans), mais je vous encourage à faire l'exercice.



Je vous encourage également aujourd'hui à blasphémer, à adorer un veau d'or et à renverser des autels d'églises.



Je vous quitte sur une réflexion personnelle. Si Adam et Ève est une connerie monumentale (et je n'en doute pas), qu'en est-il de la théorie de l'Évolution? Je ne dis pas qu'elle est fausse en tout point ou quelle n'apporte aucun élément intéressant. La vie évolue et les êtres vivants s'adaptent constamment à leur environnement. Là-dessus, rien à redire. Mais quand on se penche un peu sur l'origine de l'être humain et les explications qui en découlent......


video



NB: Heureux d'apprendre qu'une banane est abonnée à ce blog!

Que d'exitation!

Je suis en effet exalté à l'idée de répandre mon venin, mais surtout mon insignifiance sur la blogosphère. Propager des fautes d'orthographes est un rêve de jeunesse et j'espère pouvoir le partager avec vous.



J'ai confiance au fait que personne ne me lira et sachez que cela ne m'empêchera guère d'étaler mes plaintes, mes objections et ma prose semi-juvénile sur ce blog, qui commence déjà à vous taper sur les nerfs, admettez le. Ça tombe bien, moi non plus.



J'ai l'intention ici de briser des records. Des records de quoi? Aucune importance! Tant que je passe à l'Histoire, la raison m'importe peu. Si je dois m'immoler dans un sleeping bag avec un dessin de marmotte, je le ferai. Yes, I can!



Mon but est donc de repousser les limites permises dans le monde de la blogosphère et je compte bien m'atteler à cette tâche dans les jours qui suivent. Si je comprend bien les limites allouées par rapport au contenu de ce blog, «il est entre autre interdit de publier du contenu qui promeut la haine envers des groupes en fonction de la race ou de l'origine ethnique, de la religion, du handicap, du sexe, de l'âge, du statut de vétéran et de l'orientation/identité sexuelle.». Si je comprends bien, les instances gouvernementales, les entrepreneurs, l'élite en général, etc., ne sont donc pas protégés par ces limites. On peut aussi attaquer un individu seul, car on parle ici de groupes et non d'un individu. Un rabbin, seul, est donc sans défense....Mais bon, c'est surtout les premiers mentionnés qui m'intéresse, mais c'est toujours bon à savoir!



Il faut, notez le bien, être prudent au moment de faire des commentaires. On peut traiter de «crisses» les membres du PLQ, mais pas de «vieux crisses » ou de «vieilles crisses». En effet, on ne peut discriminer selon l'âge. Notez parcontre qu'étant un intellectuel de renom inconnu de pas mal tout le monde, mon niveau de langage sera toujours très relevé et je l'espère bien, tout à fait incompréhensible. Sans, cela, je ne pourrais pas prétendre être un intellectuel et la chose me vexerait, au point de vouloir collaborer avec Jean Lapierre dans le cadre d'une émission de variétés.



Il faut également prendre note, que «Les utilisateurs ne peuvent pas publier de menaces directes de violence à l'encontre d'une personne ou d'un groupe». On peut donc haïr à peu prêt n'importe qui s'il ou elle n'est pas en groupe, tant que l'on ne la menace pas directement. On peut donc menacer indirectement n'importe qui ou n'importe quel groupe. On peut demander à Paul, par exemple: « Tu diras à Charest que je vais lui crisser une ostie de volée!». Paul étant ici un intermédiaire, la menace n'est pas directe. On peut aussi appeler à une révolution armée par l'entremise de Paul. Mais la question est de savoir si on a besoin de Paul, si on appelle à une révolution armée? En effet, on pourrait appeler à une révolution armée sans préciser contre qui elle sera dirigée, ce qui ne pourrait être alors considérée comme étant une menace directe.



Mais dans le doute, demandez à Paul et il se fera un plaisir de passer le mot!



NB: Si certains ou certaines se posent des questions par rapport au titre de l'adresse du blog, j'y reviendrai peut-être dans un blog subséquent.



NB2: Si certains ou certaines se posent des questions par rapport à la cueillette de fruits secs chez les Amérindiens et les Amérindiennes du sud de Candiac, vous êtes un ou une ostiE de fuckéE!