samedi 28 novembre 2009

Support our troops. Bring them home.

En hommage à la fille de ma job qui porte du rouge le vendredi pour supporter nos troupes. Je préfère faire ma part (bien qu'infime) pour qu'ils rentrent au bercail. Ils y seraient plus en sécurité et le peuple afghan ne s'en porterait que mieux.

C'est vraiment incompréhensible pour moi qu'on puisse supporter aveuglément une mission qui a pour but de s'approprier et de sécuriser le pétrole de certaines contrées étrangères et ce pour le bénéfice de la minorité au pouvoir.

Et contrairement à ce que certains et certaines voudraient nous faire croire, on ne peut dissocier le mouvement «support our troops» des missions qui sont confiées aux soldats.

C'est vraiment selon moi un mouvement hypocrite, car il appui le meurtre d'innocents et d'innocentes au nom de soi-disant principes humanitaires. D'autant plus qu'il supporte la manipulation d'individus qui sont mal informés ou qui ont tout simplement besoin d'argent.

C'est sans compter la twist malhonnête qui font passer les gens qui sont contre ce mouvement pour des sans-coeurs et des gens qui abandonnent «nos valeureux soldats» qui se battent pourtant pour «notre liberté».

On aurait envie de vomir à moins.

À quand «support the afghans»?

video

video

PS: J'avais pensé initialement à titrer mon billet Fuck our troops, mais je pense que le message aurait moins bien passé.

dimanche 22 novembre 2009

Un an d'anarcho-nihilisme!

Voilà maintenant un an (et quelques jours) que je sévis sans aucun scrupule dans le monde de la blogosphère. J'ai su évidemment attirer les masses et convaincre la moitié de la population de se joindre à moi dans l'insurrection armée à venir. On attend juste un jour férié.

Au début ma «nouvelle» célébrité a été difficile à gérer. On m'a souvent confondu avec le Messie. J'ai dû rectifier le tir à plusieurs reprises. Ceux et celles qui me lisent régulièrement savent très bien que celui-ci ne m'arrive pas à la cheville. (Il est en effet probablement plus grand que moi, je ne fais que 5 pieds et 6 pouces).

Le pire fût probablement les jeunes adolescentes s'émoustillant encore plus devant mes mots que devant le dernier film de Twilight, ce qui n'est pas peu dire.

Je poursuivrai donc ma quête de déchéance sociale politico-sanginaire afin de préparer la jeunesse occidentale (me lit-on aussi au Gabon?) pour le grand soir.

Et pour ceux et celles qui pensent encore que les jeunes ne font rien pour changer les choses, je vous répond par ceci :

video

Nihilez donc votre anarchisme, bande de réfos!

dimanche 15 novembre 2009

Ces faux prophètes

«J'arrive mal à voir en quoi les politiques de Bush se sont inspirées de l'Évangile chrétien, même s'il se réfère constamment à Dieu et à la religion chrétienne. Je ne vois guère plus d'inspiration évangélique dans les consignes politiques de plusieurs parmi ceux qui s'affublent du qualitatif d'évangéliques aux États-Unis quand ils dé-fendent sans examen le recours à la guerre, s'en prennent aux institutions internationales et s'opposent au contrôle des armes à feu dans leur pays. » Louis Balthazar

«Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs.Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons?Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. » Matthieu 7:16


«Je vous exhorte, frères à prendre garde à ceux qui causent des divisions et des scandales, au préjudice de l’enseignement que vous avez reçu. Eloignez-vous d’eux. Car de tels hommes ne servent point Christ, notre Seigneur, mais leur propre ventre, et par des paroles douces et flatteuses, ils séduisent les cœurs des simples» Romains 16:17-18

«Il y a eu parmi le peuple de faux prophètes, et il y aura de même parmi vous de faux docteurs, qui introduiront des sectes pernicieuses, et qui, reniant le maître qui les a rachetés, attireront sur eux une ruine soudaine. Plusieurs les suivront dans leurs dissolutions, et la voie de la vérité sera calomniée à cause d'eux. Par cupidité, ils trafiqueront de vous au moyen de paroles trompeuses, eux que menace depuis longtemps la condamnation, et dont la ruine ne sommeille point ». 2 Pierre 2/1-3

«Et cela, à cause des faux frères qui s'étaient furtivement introduits et glissés parmi nous, pour épier la liberté que nous avons en Jésus-Christ, avec l'intention de nous asservir ». Gal 2/4

«Petits enfants, c'est la dernière heure, et comme vous avez appris qu'un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists : par là nous connaissons que c'est la dernière heure. » 1 Jean 2/18

«Le zèle qu'ils ont pour vous n'est pas pur, mais ils veulent vous détacher de nous, afin que vous soyez zélés pour eux». Gal 4/17

video

Bad Religion, American Jesus

I don't need to be a global citizen,' Cause I'm blessed by nationality, I'm a member of a growing populace, We enforce our popularity There are things that seem to pull us under and There are things that drag us down, But there's a power and a vital presence That's lurking all around

We've got the American Jesus See him on the interstate,We've got the American Jesus He helped build the president's estate

I feel sorry for the earth's population'Cause so few live in the U.S.A, At least the foreigners can copy our morality,They can visit but they cannot stay,Only precious few can garner our prosperity,It makes us walk with renewed confidence,We've got a place to go when we die And the architect resides right here

We've got the American Jesus Bolstering national faith We've got the American Jesus Overwhelming millions every day

He's the farmers' barren fields, (In God) He's the force the army wields, (We trust) He's the expression on the faces of the starving millions, (Because he's one of us) The power of the man. (Break down)He's the fuel that drives the Klan, (Cave in)He's the motive and the conscience of the murderer (He can redeem your sin)He's the preacher on TV, (Strong heart)He's the false sincerity, (Clear mind)He's the form letter that's written by the big computer, (And infinitely kind)He's the nuclear bombs, (You lose)He's the kids with no moms (We win)And I'm fearful that he's inside ME (He is our champion)

We've got the American JesusSee him on the interstateWe've got the American JesusExercising his authorityWe've got the American JesusBolstering National faithWe've got the American JesusOverwhelming millions every dayOne nation under God(x10)

vendredi 6 novembre 2009

J'ai la solution, bande de caves!

C'est bien de vouloir changer le monde, mais ce n'est pas par la condescendance, mais par l'humilité que passe le changement. Certaines personnes (dont un blogueur que je nommerai pas) semble croire qu'en insultant les gens, en leur chiant sur la tête et en blâmant constamment leur inertie crasse, on arrivera à renverser le système. On oublie que ces gens font partie de la solution et non pas uniquement du problème et en s'aliénant tout le monde, les «rebelles de fonds de caves» nuisent plus à leur(s) cause(s) qu'autre chose.

Je n'ai rien contre les gens qui amènent des idées et qui proposent des choses, mais tout est dans l'approche. Certaines approches me semblent néfastes et contres-productives.

video