mardi 3 août 2010

L'extension du domaine de la lutte

«Dans nos sociétés, le sexe représente bel et bien un second système de différenciation, tout à fait indépendant de l'argent.»

«Tout comme le libéralisme économique sans frein, et pour des raisons analogues, le libéralisme sexuel produit des phénomènes de paupérisation absolue. Certains font l'amour tous les jours; d'autres cinq ou six fois dans leur vie, ou jamais. Certains font l'amour avec des dizaines de femmes ; d'autres avec aucune. C'est ce qu'on appelle la « loi du marché ».»

« Dans un système économique où le licenciement est prohibé, chacun réussit plus ou moins à trouver sa place. Dans un système sexuel où l’adultère est prohibé, chacun réussit plus ou moins à trouver son compagnon de lit. En système économique parfaitement libéral, certains accumulent des fortunes considérables ; d'autres croupissent dans le chômage et la misère. En système sexuel parfaitement libéral, certains ont une vie érotique variée et excitante ; d'autres sont réduits à la masturbation et la solitude. Le libéralisme économique, c'est l'extension du domaine de la lutte, son extension à tous les âges de la vie et à toutes les classes de la société. De même, le libéralisme sexuel, c'est l'extension du domaine de la lutte, son extension à tous les âges de la vie et à toutes les classes de la société. Sur le plan économique, Raphaël Tisserand appartient au camp des vainqueurs ; sur le plan sexuel, à celui des vaincus. Certains gagnent sur les deux tableaux ; d'autres perdent sur les deux. »

Extension du domaine de la lutte (1994), Michel Houellebecq

«La traditionnelle lucidité des dépressifs, souvent décrite comme un désinvestissement radical à l'égard des préoccupations humaines, se manifeste en tout premier lieu par un manque d'intérêt pour les questions effectivement peu intéressantes. Ainsi peut-on, à la rigueur, imaginer un dépressif amoureux, tandis qu'un dépressif patriote paraît franchement inconcevable.»

Les Particules élémentaires (1998), Michel Houellebecq

Je ne suis pas nihiliste, je suis un romantique désabusé. (Chuck Palahniuk.)

video

RISE AGAINST LYRICS
"The Good Left Undone"

In fields where nothing grew but weeds,

I found a flower at my feet,

Bending there in my direction,

I wrapped a hand around its stem,

I pulled until the roots gave in,

Finding there what I’d been missing,

But I know…

So I tell myself, I tell myself it’s wrong.

There’s a point we pass from which we can’t return.

I felt the cold rain of the coming storm.

All because of you,

I haven’t slept in so long.

When I do I dream of drowning in the ocean,

Longing for the shore where I can lay my head down,

I’ll follow your voice,

All you have to do is shout it out.

Inside my hands these petals browned,

Dried up, fallen to the ground

But it was already too late now.

I pushed my fingers through the earth,

Returned this flower to the dirt,

So it could live. I walked away now.

But I know…

Not a day goes by that I don’t feel this burn.

There’s a point we pass from which we can’t return.

I felt the cold rain of the coming storm.

All because of you,

I haven’t slept in so long,

When I do I dream of drowning in the ocean,

Longing for the shore where I can lay my head down,

I’ll follow your voice,

All you have to do is shout it out.

All because of you…

All because of you…

All because of you,I haven’t slept in so long.

When I do I dream of drowning in the ocean,

Longing for the shore where I can lay my head down,

Inside these arms of yours.

All because of you,

I believe in angels.

Not the kind with wings,

No, not the kind with halos,

The kind that bring you home,

When home becomes a strange place.

I’ll follow your voice,

All you have to do is shout it out.

9 commentaires:

anarchopragmatisme a dit…

test

anarchopragmatisme a dit…

"La traditionnelle lucidité des dépressifs, souvent décrite comme un désinvestissement radical à l'égard des préoccupations humaines, se manifeste en tout premier lieu par un manque d'intérêt pour les questions effectivement peu intéressantes. Ainsi peut-on, à la rigueur, imaginer un dépressif amoureux, tandis qu'un dépressif patriote paraît franchement inconcevable."

Ça, je suis d'accord!

anarchopragmatisme a dit…

Mais en général, il y a plein de conneries propres à la gau-gauche étatistes fémi-favoritiste là-dedans. Je commenterai peut-être plus tard.

anarchopragmatisme a dit…

Bon, je n'avais pas trop envie d'en discuter et c'est encore le cas, mais étant donné ta relance, je vais en ajouter juste un peu.

Je trouve les trois premières citations de Houellebecq assez idiotes merci. Je trouve ça presque trop idiot pour en discuter.

En particulier, la première citation est complètement fausse.

Bakouchaïev a dit…

Encore là,tu affirmes, mais ne démontre rien.

Si tu n'as pas envie de discuter, c'est correct.

Je pensais que tu voulais partir une conversation, mais si tu t'arrêtes en chemin, je ne peux rien faire.

anarchopragmatisme a dit…

Aaaaah, d'accord, on va en partir une...

Commençons justement par la première citation:

"Dans nos sociétés, le sexe représente bel et bien un second système de différenciation, tout à fait indépendant de l'argent."

Faux! Les femmes (et même les hommes dans une moindre mesure) préfèrent généralement baiser avec des riches, reliquat du vieux système patriarcal. Ce sont des systèmes très dépendants qui sont loin d'être indépendants.

Là, Houellebecq erre complètement!

Bakouchaïev a dit…

Je présume que ça peut aider, mais ce n'est pas systématique.

Dans ce sens là, je crois qu'il a tout à fait raison quand il souligne qu'on peut avoir de l'argent, mais ne pas connaitre l'amour (ou ne pas avoir beaucoup de relations sexuelles, sans payer). On peut gagner sur les 2 tableaux, mais aussi perdre sur un et gagner sur l'autre. Mon ami n'a jamais eu une crisse de cenne et il a toujours pogné. Et finalement, on peut perdre sur les deux tableaux.

Et ultimement, il faut se poser la question de la valeur du sexe, si l'argent entre là-dedans.

anarchopragmatisme a dit…

Oui, mais ce ne sont pas des systèmes indépendants, ils sont très dépendants l'un de l'autre, l'argent étant un facteur très important de séduction, et le plus important facteur chez les femmes.

"je crois qu'il a tout à fait raison quand il souligne qu'on peut avoir de l'argent, mais ne pas connaitre l'amour (ou ne pas avoir beaucoup de relations sexuelles, sans payer)."


Sans connaître l'amour, bien sûr! Mais ce n'est pas la même chose! L'amour ne répond pas à un mécanisme de marché!

Mais on parle de sexe ici, pas de l'amour! Tisserand fait partie de la minorité lilliputienne des riches qui n'ont pas eu une vie sexuelle très occupée, il devait être foutrement laid et marginal pour en arriver à cette situation pathétique!

"Mon ami n'a jamais eu une crisse de cenne et il a toujours pogné."

Il a donc d'autres qualités! Pas besoin de répondre mais questionne-toi. Est-il beau? Mince? Musclé? Con? Conformiste? Capitaliste? Étatiste? Drogué? Macho? Violent? Pas timide? Une grosse queue? Ou une personnalité à l'opposé de moi-même?

"Et ultimement, il faut se poser la question de la valeur du sexe, si l'argent entre là-dedans."

Pas besoin d'argent pour en questionner sa valeur: par exemple, plein de femmes vont donner du sexe à condition que leur partenaire agisse et pense comme eux, c'est bien pire que de la prostitution! Et que dire de l'abstinence catho-fasciste avant le mariage ou du sexe en retour de la procréation!

Lorraine a dit…

Valkyrie Ice a avancé une théorie à l'effet que le sexe et la morte correspondent au marché et à l'état, respectivement.