dimanche 17 juillet 2011

La jalousie c'est pas beau

Mais c'est humain.





Ajout : texte intéressant d'Emma Goldman sur la jalousie.

http://dwardmac.pitzer.edu/Anarchist_Archives/goldman/jealousy.html


Je ne suis pas forcément totalement en accord avec elle, mais elle apporte de bons arguments. Le problème c'est qu'elle plaisait beaucoup au sexe opposé, ce qui n'est pas le cas de tout le monde. Elle a beau jeu de pointer du doigt les gens qui sont jaloux, car elle avait peu a envier aux autres à ce niveau.

Ainsi donc, je suis envieux de son aura. Et je la trouve un peu hypocrite....

6 commentaires:

anarchopragmatisme a dit…

J'ai de la misère à voir comment la jalousie pourrait subsister dans un environnement non-capitaliste et non monogamiste, sans possession de l'autre, avec du vrai amour.

Tu peux peut-être jalouser son aura, mais ça n'a rien à avoir avec ce qu'elle dit.

anarchopragmatisme a dit…

Tu peux peut-être envier

Bakouchaïev a dit…

La jalousie et l'envie, ça se rejoint non? Je suis crissement envieux présentement, à plusieurs niveaux. Mais ça me semble revenir à la jalousie.

Je ne suis pas d'accord avec toi. On a déjà fait ce débat et il me semble que tu penchais de mon côté dans ce débat.

Je connais des couples ouverts ou des gens qui trompent leurs partenaires. Ce sont toujours les mêmes qui sont populaires et qui ressortent gagnantEs. C'est plus une qestion d'offre et de demande que de monogamie.

Goldman était très en demande et elle en a profité. Tant mieux pour elle. Mais quelqu'un comme Voltairine de Cleyre n'a pas eu cette chance. Elle n'avait ni son charisme, ni sa beauté. Goldman l'avoue elle-même dans un de ses textes (elle a écrit sur de Cleyre et vice versa).

Mouton Marron a dit…

Moi je pense que l'amour libre multiplie les chances pour les individus de connaître des relations.

Quant à l'envie, c'est pas tout à fait la même chose. On peut être jaloux de quelque chose qu'on a soi-même, alors qu'on est envieux de ce que les autres peuvent avoir. La confusion est entraînée par une définition floue des termes dans le langage courant.

Bakouchaïev a dit…

@ MM D'accord sur la confusion au niveau du langage. Notre vocabulaire en est plein.

Pour ce qui d'ouvrir des possibilités, ça en donne plus a des gens qui en ont déjà pas mal, beaucoup plus que moi par exemple. Dans mon cas perso, ça ne changerait rien.

Comme je l'ai déjà mentionné, ce sont toujours les mêmes qui sont exclus et les mêmes qui choisissent au sein d'un réseau x, où tout le monde a couché avec toute le monde, par relation interposée ou au sens propre.

Mais bon, y'a pt une question d'approche et certains trucs sur lesquels je dois travailler. N'empêche que je suis de plus en plus amer et de plus en plus impatient. J'aime pas ce que je vois ou ce que j'entends au tour de moi....

Désolé d'entrer dams les détails persos, mais sans ça ce que je dis ne fait pas de sens.

anarchopragmatisme a dit…

Il me semble que la jalousie a un caractère plus péjoratif que l'envie, mais bon, c'est vrai qu'il y a beaucoup de confusion à ce sujet.

"Je connais des couples ouverts ou des gens qui trompent leurs partenaires. Ce sont toujours les mêmes qui sont populaires et qui ressortent gagnantEs. C'est plus une qestion d'offre et de demande que de monogamie"

On s'entend sur la popularité, sauf que la jalousie amoureuse entre deux partenaires est pratiquement inexistante dans un couple ouvert. Môssieu Turcotte le tueur d'enfant et Médame Gaston la vache manipulatrice auraient dû y songer...

"Goldman était très en demande et elle en a profité. Tant mieux pour elle. Mais quelqu'un comme Voltairine de Cleyre n'a pas eu cette chance. Elle n'avait ni son charisme, ni sa beauté. Goldman l'avoue elle-même dans un de ses textes (elle a écrit sur de Cleyre et vice versa)."

Excellent point!

@Mouton Marron

"On peut être jaloux de quelque chose qu'on a soi-même, alors qu'on est envieux de ce que les autres peuvent avoir."

En effet!

"Moi je pense que l'amour libre multiplie les chances pour les individus de connaître des relations."

Lorsque vous êtes déjà en couple ouvert, oui. Mais pour les célibataires masculins, ça ne fait qu'empirer la situation. Alors, il faut mentir pour baiser.