mercredi 8 juillet 2009

L'écriture

A-t-elle vraiment le pouvoir de changer l'opinion d'autrui, ou sommes-nous condamnéEs à rester campéEs sur nos positions?

Je ne sais trop ce qui m'inspire cette réflexion. Peut-être justement l'absence d'inspiration.

5 commentaires:

Chatte Noire a dit…

Tout dépend de l'écriture!
Lis donc un réquisitoire de Victor Hugo contre la peine de mort!
Profusion de procédés pour faire changer sur tous les points l'avis de celui qui la prône!
A la fin du texte, il est difficile de dire : "il a tord".
Quand la plume écrit bien et que l'idée est démontrée sous plusieurs angles avec justesse, des arguments valables, concret,..., je crois que n'importe qui se laisse convaincre.

Bien entendu on peu convaincre de n'importe quoi après tout.

anarchopragmatisme a dit…

Les journaleux de masse savent très bien la manipuler: ils changent l'opinion des gens.

Bakouchaïev a dit…

J'ai quand même l'impression que les gens restent camper sur leurs positions initiales, qu'il n'y a pas d'évolution quant à leur manière de penser.

À partir de ce constat, le changement viendrait principalement, si ce n'est qu'uniquement avec le cycle des générations.

Chatte Noire a dit…

Certains campent sur leur positions car ils n'ont que ça.
Ils ont besoin de certitudes bien établies et on vécue dans une société qui les confirmait donc maintenant que nous essayons de leur faire comprendre leur tord, ils font la sourde oreille.

Mais sinon, pour ceux qui ont l'esprit plus large, suivant le sujet, on change d'idée.
Aller pour citer encore Victor Hugo, au début de sa vie il était royaliste et à la fin tout le contraire!
Bien sûr il ne faut pas s'imaginer que la pensée des gens change en deux secondes (à moins que ce soit un sujet sur lequel ils n'avaient pas d'avis fixe). Il faut du temps et parfois toute une vie.

Chatte Noire a dit…

(Pour une autre référence littéraire, pour le changement de mentalité il y a aussi Candide ou Micromégas de Voltaire et sûrement d'autres que je ne connais pas)