dimanche 26 avril 2009

Errico Malatesta

«Lénine est mort. Nous pouvons avoir pour lui cette espèce d'admiration forcée qu'arrachent aux foules les hommes forts [...] Lénine a été un tyran, même s'il avait les meilleures intentions du monde; c'est l'étrangleur de la Révolution russe, et nous qui ne pouvions l'aimer vivant, nous ne pouvons pas le pleurer mort. Lénine est mort. Vive la liberté. »

Errico Malatesta, 1924.

6 commentaires:

Vanité a dit…

Tu devrais mettre de bas culotte sur ton blogue, ça le rendrait drôlement plus sexy.

Inque une idée, de même.

Bakouchaïev a dit…

Je sais même pas si je vais continuer. Je suis tanné d'avoir l'impression de me parler tout seul.

Vanité a dit…

Mais y'a des gens qui te lisent, c'est juste qu'ils laissent pas toujours des commentaires...

Bakouchaïev a dit…

Oui, je sais mais le sentiment reste là pareil.

De toute façon je n'ai pas grand chose à dire par les temps qui courent.

Ce sera pt juste un arrêt temporaire....

Le cent-coeur a dit…

Si tu écris un blogue dans l'espoir d'être lu autant arrêter tout de suite.

Bakouchaïev a dit…

Bon point de toute façon, on s'entend que «contenu des textes», c'est assez vague dans le sondage.