dimanche 16 novembre 2008

Que d'exitation!

Je suis en effet exalté à l'idée de répandre mon venin, mais surtout mon insignifiance sur la blogosphère. Propager des fautes d'orthographes est un rêve de jeunesse et j'espère pouvoir le partager avec vous.



J'ai confiance au fait que personne ne me lira et sachez que cela ne m'empêchera guère d'étaler mes plaintes, mes objections et ma prose semi-juvénile sur ce blog, qui commence déjà à vous taper sur les nerfs, admettez le. Ça tombe bien, moi non plus.



J'ai l'intention ici de briser des records. Des records de quoi? Aucune importance! Tant que je passe à l'Histoire, la raison m'importe peu. Si je dois m'immoler dans un sleeping bag avec un dessin de marmotte, je le ferai. Yes, I can!



Mon but est donc de repousser les limites permises dans le monde de la blogosphère et je compte bien m'atteler à cette tâche dans les jours qui suivent. Si je comprend bien les limites allouées par rapport au contenu de ce blog, «il est entre autre interdit de publier du contenu qui promeut la haine envers des groupes en fonction de la race ou de l'origine ethnique, de la religion, du handicap, du sexe, de l'âge, du statut de vétéran et de l'orientation/identité sexuelle.». Si je comprends bien, les instances gouvernementales, les entrepreneurs, l'élite en général, etc., ne sont donc pas protégés par ces limites. On peut aussi attaquer un individu seul, car on parle ici de groupes et non d'un individu. Un rabbin, seul, est donc sans défense....Mais bon, c'est surtout les premiers mentionnés qui m'intéresse, mais c'est toujours bon à savoir!



Il faut, notez le bien, être prudent au moment de faire des commentaires. On peut traiter de «crisses» les membres du PLQ, mais pas de «vieux crisses » ou de «vieilles crisses». En effet, on ne peut discriminer selon l'âge. Notez parcontre qu'étant un intellectuel de renom inconnu de pas mal tout le monde, mon niveau de langage sera toujours très relevé et je l'espère bien, tout à fait incompréhensible. Sans, cela, je ne pourrais pas prétendre être un intellectuel et la chose me vexerait, au point de vouloir collaborer avec Jean Lapierre dans le cadre d'une émission de variétés.



Il faut également prendre note, que «Les utilisateurs ne peuvent pas publier de menaces directes de violence à l'encontre d'une personne ou d'un groupe». On peut donc haïr à peu prêt n'importe qui s'il ou elle n'est pas en groupe, tant que l'on ne la menace pas directement. On peut donc menacer indirectement n'importe qui ou n'importe quel groupe. On peut demander à Paul, par exemple: « Tu diras à Charest que je vais lui crisser une ostie de volée!». Paul étant ici un intermédiaire, la menace n'est pas directe. On peut aussi appeler à une révolution armée par l'entremise de Paul. Mais la question est de savoir si on a besoin de Paul, si on appelle à une révolution armée? En effet, on pourrait appeler à une révolution armée sans préciser contre qui elle sera dirigée, ce qui ne pourrait être alors considérée comme étant une menace directe.



Mais dans le doute, demandez à Paul et il se fera un plaisir de passer le mot!



NB: Si certains ou certaines se posent des questions par rapport au titre de l'adresse du blog, j'y reviendrai peut-être dans un blog subséquent.



NB2: Si certains ou certaines se posent des questions par rapport à la cueillette de fruits secs chez les Amérindiens et les Amérindiennes du sud de Candiac, vous êtes un ou une ostiE de fuckéE!



4 commentaires:

Cedric a dit…

des plans pour que Paul se ramasse en prison ca... t'es complètement sans considération pour tes amis

Bakouchaïev a dit…

Je ne connais pas de Paul, alors on peut en sacrifier quelques uns.....

Chatte noire a dit…

Merci pour ce blog qui remonte le moral après une bonne petite dérpime du soir!

Bakouchaïev a dit…

Chatte noire:Mais y'a plein de trucs depress sur mon blog!

Non?