lundi 24 août 2009

La télévision est-elle si contre-révolutionnaire?

Le but ici n'est pas de défendre la télévision, mais de faire un semblant de réflexion à son sujet. Si la télévision a bien peu à offrir par son contenu, peut-on vraiment affirmer qu'elle soit contre-révolutionnaire? Elle est généralement ennuyante et débilitante, mais retarde-t-elle pour autant l'avènement d'une révolution? Si les gens la regardent, c'est qu'ils ne savent pas quoi faire d'autre. Peut-être aussi est-ce là un signe que les contestataires n'ont rien de bien intéressant à leur offrir, en dehors de discussions stériles et interminables.

De toute façon, les gens peuvent perdre leur temps de multiple façons. La télévision est un échappatoire parmi d'autres. Et après tout, ce n'est qu'un objet. Elle n'empêche en rien les gens de se rencontrer et d'échanger des idées.

En bref, je ne crois pas que la télévision soit un obstacle à la révolution. Bien pire est notre lacune à développer une ou des alternative(s) au système actuel et notre incapacité à imaginer un monde meilleur, dépourvu de corruption, de hiérarchies et d'autorité illégitime.

2 commentaires:

anarchopragmatisme a dit…

Excellent billet!

Ce n'est tellement la télévision qui est le problème, mais l'absence de télévision libre.

Chatte Noire a dit…

Je n'ai rien reçu de toi.

Pour ce qui est des idées suicidaires, je n'ai pas envie de me suicidé, je voudrais juste réveillé quelqu'un mais je ne ferais rien pour de vrai.