vendredi 19 décembre 2008

L'effet papillon

Avez-vous déjà tenté de remonter dans le temps? Je veux dire par là, de corriger ce que vous jugiez une erreur commise de votre part dans votre passé et vous avez ensuite tenté de modifier vos actions passées afin de changer la façon dont les choses se sont déroulées dans votre vie?

C'est un peu l'objet du film, the Butterfly effect (l'effet papillon en vf). Le type se sert de ses cahiers (journal intime) et par la force de sa concentration, il est capable de remonter dans le temps et de changer certains évènements majeurs de sa vie. Le problème c'est qu'en voulant corriger une erreur ou un évènement tragique, quelque chose d'autre de terrible se produit. Et lorsqu'il tente à nouveau de corriger cette nouvelle erreur, ces gestes en entraînent une autre. Il est ainsi pris dans un cercle sans fin et est incapable de s'en sortir et ce jusqu'à la fin du film.

J'ai moi-même tenté la chose, mais pas en utilisant des cahiers ou un journal intime. Bien qu'il soit possible en principe de recréer une scène passée, j'ai appris (à la dure) que les choses évoluent et que le scénario désiré est rarement identique à celui qui relève de notre passé.

Et c'est aussi le message de la chanson qui accompagne le vidéo. On ne peut pas changer notre passé, il faut accepter les choses telles quelles se sont produites et continuer notre route. C'est bien dommage dans certains cas, mais ainsi va la vie.

Je me plains beaucoup au niveau de ma vie affective (non sans raison) ou plutôt de ma non-vie affective, mais le fait est qu'on ne fait pas l'histoire avec des si et qu'il ne me sert à rien de me dire que j'aurais pu faire cela ou ceci. Je dois moi aussi pousuivre ma route, bien que l'espoir soit bien mince, voir inexistant.

Je me plais à penser qu'une certaine forme de justice aura lieu un jour.

Peut-être la mort.....

video

4 commentaires:

Chatte noire a dit…

Ce qui est laid en moi c'est mon passé.
C'est cette capacité incroyable que j'ai eu jusqu'à présent à m'autodétruire.
À me faire vivre n'importe quoi et du coup à pourir ma personne.

Pour ce qui est de ma beautée extérieure, j'ai l'impression que toutes les mochetés que j'ai entassé se voit sur mon visage.

Mais merci.

Chatte noire a dit…

et après ce que je viens de dire, je ne peux être qu'en accord avec ton article.

J'ai continué à avancer, j'ai oublié, mais ce soir tout m'est revennu.

J,irais bien refaire mon passé oui.

Bakouchaïev a dit…

Oui, mais le truc c'est qu'on a uniquement un certain contrôle sur notre présent (et en conséquence sur notre futur) et encore là, c'est relatif. Vouloir changer notre passé est une perte de temps et d'énergie...bien que la chose peut parfois être tentante, je l'admet.

Aussi, je ne sais pas à quoi tu fais référence au niveau de ton passé, mais dans mon cas, je me dis que certainnes personnes ne méritent peut-être pas que l'on tente de se racheter.

Si ces personnes auraient un intérêt quelqonc (passé ou présent), elles sauraient pardonner nos erreurs passées.

Remonter dans le temps deviendrait alors inutile....

Bakouchaïev a dit…

Et j'allais oublier, non seulement tu me sembles fort jolie, mais aussi très intelligente.

C'est jusque d'habitude, c'est moi qui sort des trucs «darks» et non pas les gens que je côtois. La joie de vivre me pue au nez en général (je suis peut-être jaloux?), mais en même temps, j'avoue que ton blog vient me chercher et me choque un peu (choquer n'est pas le mot, mais je ne trouve rien d'autre).

Pt cette «obssession» pour ce qui est du sang avec ces photos un peu dérengeantes.

Mais bon, je parle quand même de révolution et de nihilisme, donc j'imagine que je suis mal placé pour parler.