vendredi 5 décembre 2008

Obsessions et morosité

Ma vie est d'une platitude hallucinante. Non seulement elle est dépourvue de sens et d'intérêt, mais elle est aliénante et va à l'encontre de toutes les conneries qu'on entend sur elle par le club des «j'aime la vie et je m'éclate».

Je cultive ma solitude et bien que la chose soit redondante, j'ai peu de gens à côtoyer de toute façon.

Par les temps qui courent j'étudie à moitié pour mes examens (le niveau de motivation établissant des records de médiocrité) et je cherche sans cesse des choses sur le web que je ne devrais pas chercher.

Non je ne faisais pas ici référence à de la pornographie bestiale sud-africaine, mais à des images et des bouts de textes ou de courriels provenant d'une demoiselle qui me fait de l'effet (et j'en trouve), mais qui aussi me pousse dans un gouffre sans fonds.

Bien sûr tout semble indiquer qu'elle n'a aucun intérêt pour moi (ce qui est toujours le cas de toute façon), mais n'ayant aucune estime de moi-même et considérant n'avoir rien à perdre, je vais probablement faire un «move» maladroit, stupide et inutile qui créra une ambiame, ma foi fort agréable pour la prochaine session d'hiver (elle sera dans tous mes cours).

Je cherche également (en vain dans ce cas-ci) un texte lugubre et douteux qui parle de moi et que je n'ai jamais réussi à retrouver.

Vous voyez donc que je déborde présentement de joie et je tenais à partager ma bonne humeur au monde entier.

La vie est vraiment bien faite.

Vraiment.

video

PS: En passant Édith, Gilles Vigneault, ça fait pas la job pantoute!

Aucun commentaire: